lundi 22 juin 2015

La partie du Vendredi soir.

Bonjour à tous !

Cette semaine c'est une partie d'Infinity qui est à l'honneur sous la forme initiatique aussi.

Nous avons jouer 150 points chacun sur une table de type jungle avec 3 objectifs, deux à 1 point et un au milieu à 2 points.

Mon adversaire a déjà goûté à Infinity auparavant, sur cette partie, il a joué Nomade et moi j'ai joué Aleph.



J'ai posté mon sniper Naga en camouflage sur le toit d'un bunker, couvrant ainsi une large partie du terrain et ainsi gêner mon adversaire grâce aux ORA.




Son drone armé d'une mitrailleuse et posté sur un point haut m'a bien gêné.



On peut dire que les médecins chez Aleph font du bon boulot(avant leur mort définitive). Grâce au Sophotect et ses drones, j'ai pu relevé mon sniper 2 fois. J'étais aussi beaucoup exposé mais cela m'a permis de me débarrasser de son gros drone.



Le fonctionnaire Deva et son drone avancent pour éliminer un ennemi qui était à proximité de l'objectif à 2 points.



Mon adversaire devant partir, la partie s'est finie sur une égalité avec chacun un objectif acquis à 1 point. Ce fut une très bonne partie avec des personnages qui ont réussi beaucoup de choses.



D'autres tables Infinity étaient dressées.




Sur les tables à côté, il y avait une partie Battle avec des Bretonniens contres des Haut-Elfes :


Du Hail Caesar retraçant la bataille du Sabis dont voici le scénario :

"La menace germanique d'Arioviste ayant pris fin à la bataille de l'Ochsenfeld, l'ancienne inimitié entre les tribus gauloises refait surface et, dans un même temps, l'intolérance croissante de l'occupation romaine. Dans cette situation, de nombreux Gaulois cherchent des alliances avec les Belges, qui eux-mêmes s'unissent contre Rome. César, alors en Gaule cisalpine, est notamment informé de cette ligue par Titus Labienus, commandant des légions romaines en Gaule. Les Belges s'échangent mutuellement des otages et s'allient contre Rome par crainte de voir cette dernière se retourner contre eux une fois la Gaule pacifiée. Et les demandes de certains peuples gaulois, qui ne supportent pas que l'armée romaine hiverne sur leurs terres, encouragent l'alliance belge.

Ces derniers ont la réputation d'être les plus vaillants en Gaule : ce sont les seuls à avoir repoussé la terrible invasion des Cimbres et des Teutons, qui ont traversé le reste de la Gaule et fait trembler Rome elle-même. Les vaincre donnerait à réfléchir aux autres Gaulois selon César."



CHAMP DE BATAILLE




traverser la rivière coûte un mouvement supplémentaire

ORDRE DE BATAILLE

Concernant la compo des armées, ce sera la même qu'à Ochsenfeld mais en version Belge (donc pas la règle "brave" pour tout le monde, mais la règle "avide") avec peut être une unité en plus je sais pas....

Donc Sabinus, Labienus et évidemment Caesar rempilent pour la suite !

DEPLOIEMENT

Les romains débutent la bataille aux environs de leur camp, les unités seront en formation dispersée car elles travaillent à l'édification du camp. Les romains devront garder une division en réserve qui viendra par leur bord de table à partir du tour 2 sur un 5+, puis 4+ etc.... . Ils ne pourront pas déployer d'unité à moins de 15 ps des bords de table latéraux.

Les belges se déploieront normalement.

PREMIER TOUR

Les belges attaquent par surprise, ils commenceront donc.





Bien sûr, il y avait du 40k avec les Chevaliers Titans (qui m'avaient bien explosés la tronche sur une des dernières parties) contre des Eldars. Ces derniers m'ont vengé en annihilant ces fourbes machines.
Voici quelques photos :









Mon adversaire de la semaine dernière, avec sa Garde Impériale, a joué contre du Space Marine.
D'ailleurs, j'ai pu rendre la bannière peinte à l'heureux propriétaire. Je ferai la prochaine fois une petite photo avec son armée pour l'occasion.


Bonne journée !

6 commentaires:

  1. que de belles tables !!! dommage tout n'est pas :(

    RépondreSupprimer
  2. Toujours aussi sympathique ces petits reports :) Continue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lucius. Là ça va s'arrêter à cause des congés scolaires. Mais ça reprendra.

      Supprimer