mardi 23 décembre 2014

La partie du Vendredi soir.

Bonjour à tous !

La partie du Vendredi soir, la dernière de l'année 2014 s'est déroulée.

Une bataille 2 Vs 2 avec une alliance Ork/Taus contre Blood Angels/Chevaliers Gris a fait rage.

1000 points pour chaque faction, un déploiement sur la longueur de la table et un seul objectif central.
Vous l'aurez compris, c'est la boucherie annoncée.


Nos ennemies :







C'était assez dur malgré les 2 premiers tours favorables pour nous avec des jets de dés convenables pour les tirs et de très bonnes sauvegardes.


Mes Paladins ont ensuite été les cibles principales, j'ai pas mal résisté et avec tout ce que je me suis pris, je peux être fier d'eux. Cependant ils eurent une fin ^^

 
Quand les Taus et les Orks débarquent, ce n'est pas pour faire semblant...



Nous avons perdu mais nous nous sommes bien défendus.
Nous avons bien rigolé sur cette partie et ce fut une belle chose pour boucler l'année.


Sur la table d'à côté une partie d'Hail Caesar s'est déroulée.
De très belles figurines avec des unités bien rangées.











Bonne journée !

10 commentaires:

  1. Bhein ça faisait longtemps que tu nous avais pas narré les branlées que tu te prends mouhahahaha, je dirais pas que ça me manque, mais ça me permet de voir vos décors qui souvent me plaisent bien ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui il faut savoir perdre aussi.
      En plus, les taus ont des armes efficaces et les orks en masse frappent bien.

      Au club, nous avons beaucoup de décors qui sont magnifiques, et encore c'est souvent ceux pour 40k que tu vois.

      Supprimer
  2. Like lucas tempesta great minis and nice blog!

    RépondreSupprimer
  3. Ils sont superbes ces Taus ! La vache ils envoient !

    Venant tout juste de m'acheter Rome II - Total War, montrer autant de romains sur une table de jeu, ça donne envie... Grrr !!
    ;)

    Bonne fêtes à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il les a repeint, ils tuent leur maman.

      Pour Hail Caesar, il y a de beaux régiments à faire.

      Supprimer